La Fabrique Sailing Team
« Un petit tour de 1 000 milles en Med’ »
07.06.2018

« Un petit tour de 1 000 milles en Med’ »

Invité par Manuel Cousin à participer à ses côtés à la Monaco Globe Series, Alan Roura aura entamé sa saison IMOCA par une course des plus intenses. Longtemps dernier, finalement cinquième à passer la ligne d’arrivée mais reclassé suite à une pénalité*, l’équipage de Groupe Sétin termine sixième, au terme de trois jours, 23 heures, 32 minutes et 38 secondes de course et d’une spectaculaire remontée. Un scénario dont le skipper suisse commence à faire sa marque de Fabrique.  

Alan Roura : «  On est plutôt fiers de nous, on a quand même réussi à reprendre 110 milles de retard sur le reste de la flotte en une nuit ! C’est hier qu’on a commencé à grappiller des milles toutes les heures, on déboulait à 12 noeuds tandis que les autres étaient arrêtés. Et d’un coup, on s’est retrouvés avec eux. On n’a pas fermé l’oeil de la nuit, on a tiré bord sur bord, on s’est bien mis dans le rouge, mais ça a payé. La place, au final, c’est anecdotique, ce qui compte c’est qu’on a finalement réussi à faire marcher le bateau et à bien gérer notre navigation face à des bateaux plus rapides. On s’est fait un petit tour de 1 000 milles en Med’ quoi ! C’est cool pour Manu qui valide des points en vue du prochain Vendée Globe, et à bord, ça s’est super bien passé. »

Manuel Cousin : « Cette dernière nuit aura été décisive, et une course en Méditerranée telle que la Monaco Globe Series met le mental à l’épreuve et la technique au premier plan. C’est une expérience qui compte pour l’avenir de Groupe Sétin car je serai mieux armé pour tirer le meilleur parti du bateau. Je suis vraiment à fond dans le projet, et je vais continuer dans cette voie. Nous formons Alan Roura et moi, un duo complémentaire, et j’espère que nous aurons l’occasion de naviguer ensemble à nouveau. »

L'IMOCA Groupe Sétin a écopé de 15 minutes de pénalité après avoir mordu la ligne d'une zone d'exclusion au Sud de la Sardaigne. S'ils ont remporté leur duel face à Boulogne-Billancourt de Stéphane Le Diraison et Stan Maslard, leur 12 minutes d'avance à l'arrivée n'auront donc pas suffit pour conserver leur cinquième place.



Facebook Twitter